Verres sur pied
de cette collection

Verres sans pied
de cette collection

Verres de formes diverses
 Il n'y a pas de récipients à anse dans cette collection.


Ballon
Calice
Cognac
Conique
Coupe
Droit
Flûte
Tulipe
Bécher
Conique
Droit
Flûte
Kölsch
Nonic
Pilsner
Stange
Tulipe
Weizen

Botte
Chope
Cocher
Corne
Maß
Particulières
Stein
Yard


L'affichage de cette page peut prendre plusieurs secondes sur certains ordinateurs plus lents.

Seuls les verres les plus caractéristiques de cette collection sont affichés.
Pour consulter l'ensemble de la collection, cliquer ici :

Voir tous les verres de la galerie


Noter qu'on peut retrouver certains verres dans plus d'une catégorie.

Ce document est en cours de préparation.



 


Verres sur pied |
Ballon

Verre à boire de forme sphérique muni d’un pied.
Ces verres conviennent aux bières d’abbaye.

Ballon

Sans son pied il pourrait être un gobelet ou un godet.





Ces verres, quoique sans pied, affichent tout de même un... ballon !


Retour vers le haut de la page




Verres sans pied |
Bécher

Récipient cylindrique à fond plat, au bord haut légèrement évasé et muni d'un bec verseur.
Aussi appelé vase de Berlin.
Ce récipient est utilisé dans les laboratoires de chimie, physique, biologie, pharmacie, etc.

Bécher

Par analogie et pour le service de la bière, il s’agit d’un verre cylindrique bas,
plus petit et plus trapu que le stange ou kölsch et dont la contenance varie habituellement de 200 à 300 ml.



Retour vers le haut de la page




Verres de formes diverses |
Botte

Pendant la Première Guerre Mondiale, des soldats de l'armée allemande qui devaient aller au front,
se passaient une botte d'armée en cuir contenant de la lager,
et chaque homme du cercle en buvait jusqu'à ce que la botte soit vidée.
L'histoire ne dit pas si la botte était neuve ou usagée,
mais comme la verrerie était rare dans les tranchées, un volontaire parmi les soldats
devait offrir sa botte pour le rituel et ses confrères l'accepter.
En allemand on les appelle Bierstiefel.

Botte

Aujourd’hui, ils sont plutôt décoratifs et servent à plusieurs types de bières.



Retour vers le haut de la page

 


Verres sur pied | Calice

À l'origine, le mot latin calix (calice) désigne une coupe à boire,
sans anse qui peut être faite de divers matériaux : bois, terre, métal, etc.
Sa forme creuse qui contient le liquide, aussi appelée paraison, est empruntée au calice d'une fleur.
Ces verres sur pied ont une forme qui rappelle celle du calice eucharistique.
Ils peuvent être plus ou moins élancés.

Calice

Le verre ne permet pas de concentrer les arômes et la mousse se dissipe plus rapidement.
Certains calices dont la coupe est légèrement plus haute s'appelle bolleke en néerlandais.
Le verre dans lequel la bière De Koninck est servie est un exemple de bolleke,
bien que ce terme soit plus familièrement utilisé pour désigner un verre rempli de la bière elle-même
et la façon dont la bière est demandée dans les bars.



Retour vers le haut de la page


 


Verres de formes diverses | Chope

Une chope (de l'alsacien schoppe qui signifie « grand verre à bière ») est un récipient cylindrique
muni d'une anse dans lequel on boit généralement de la bière.
Elle peut être en bois, en terre cuite, en grès, en métal (zinc, étain), en porcelaine, ou en émail.
De nos jours, on la trouve généralement en verre sous diverses formes.

Chope

Dans les bars, elle est souvent utilisée pour servir une pinte.
La chope est souvent appelée à tort, bock ou mug ou stein.

Le GALOPIN GAMBRINAL ne collectionne pas les récipients à anse.



Retour vers le haut de la page




Verres de formes diverses | Cocher

Comme les cochers ne pouvaient abandonner leur attelage devant l’auberge pour aller prendre une bière,
l’aubergiste-brasseur Pauwel Kwak, en 1791, fit faire des verres spéciaux
que les cochers pouvaient accrocher à leur diligence, d’où le nom verre de cocher.

Cocher

Son design plus court s'apparente au yard glass qui date de 1683.



Retour vers le haut de la page





Verres sur pied |
Cognac

Le verre cognac est en fait un verre ballon à fond large sur courte tige,
d’une contenance recommandée de 50 à 75 ml pour ce qui est du cognac
et tenu dans le creux de la main pour réchauffer l’alcool.
En se refermant, le buvant du ballon concentre les arômes.

Cognac

Les attributs qui ont rendu ce verre populaire pour le cognac, le brandy
et l’armagnac le rendent idéal pour certains styles de bière,
notamment ceux qui disposent d'arômes complexes ou
qui ont une mesure d'ABV de 8% ou plus, comme le stout impérial, le vin d'orge, et le double India pale ale.
Et,
vu sa grande capacité, quelques brasseries utilisent cette forme pour certaines de leurs marques de bière.
On en voit dont le buvant est légèrement évasé vers l’extérieur se rapprochant de l’aspect d’une tulipe trapue.
En anglais, on l'appelle aussi snifter
.
La forme ronde de ces verres rejoint parfois celle des ballons.



Retour vers le haut de la page



Verres sans pied |
Conique

Ce verre assez commun se présente habituellement sans pied.
Dans les pubs, on utilise souvent ce type de verre pour servir une pinte indifféremment du type de bière.
On utilise dans les laboratoires un vase de forme conique,
la fiole conique ou l'erlenmeyer.

Conique

Comme son nom l’indique, ce verre a la forme d’un cône inversé et tronqué de 140 à 180 cm de hauteur.





Retour vers le haut de la page


Verres sur pied |
Coniq
ue

Certains verres coniques reposent sur un pied.

Conique sur pied


Retour vers le haut de la page




Verres de formes diverses | Corne

La corne à boire est l'ancêtre du verre et reposait sur un support.
Les cornes à boire étaient d'usage courant chez les Norses et Anglo-Saxons du Moyen-Âge.
Toutes les nations européennes du nord utilisaient des cornes d'aurochs
qu'ils décoraient avec soin, parant le buvant d’argent.

Corne

Certaines brasseries d’aujourd’hui ont émis des cornes à boire en céramique ou en verre.




Retour vers le haut de la page





Verres sur pied |
Coupe

Une coupe est un récipient de forme évasée, généralement hémisphérique,
plus large que profond, reposant sur un pied plus ou moins haut.

Coupe

Son apparence étant proche de celle du calice, cette forme est souvent utilisée,
à l'instar des calices, pour les bières trappistes ou abbatiales.




Retour vers le haut de la page



Verres sans pied |
Droit

Sa forme est généralement plus haute que large et très peu cintrée.
Parfois sa définition rejoint celle des pilsner, conique, kölsch, weizen, etc.
D'autres encore s'évasent légèrement vers le buvant.

Droit

Parmi les autres appellations pour les verres droits dont certains sont utilisés pour la bière,
il y a le Old Fashion, le Collins et le Highball que les Français appellent Tumbler.





Retour vers le haut de la page


Verres sur pied |
Droit


Certains verres droits, plus haut que large, possèdent un pied
et parfois leur forme rejoint celle d’une tulipe.



Retour vers le haut de la page




Verres sur pied |
Flûte


La flûte, à l’origine destinée au service du champagne,
donne à la bière un air de noblesse et de richesse.
Dans certains cas elle rappelle soit la tulipe soit le conique.
C’est un long verre à pied fin avec une paraison de faible diamètre.
Pour le service de la bière, le volume de la paraison est plus grand pour accommoder le collet de la bière.
Ce verre rappelle la forme de la trompette ou flûte médiévale par sa base étroite et son buvant très évasé.

Flûte

Le pied de ce verre permet d'éviter que la main tenant la flûte ne réchauffe le liquide.
Des flûtes aux courtes tiges sont préférées pour servir des pilsners ou des lagers.
D'autres flûtes ont plutôt une assise qu'un pied et sont utilisées pour les lagers et ales blondes
en plus des pilsners.


Retour vers le haut de la page




Verres sans pied |
Kölsch

Ces verres sont traditionnellement cylindriques, hauts et étroits,
utilisés pour le service de la bière kölsch.
On les appelle Stangen, en allemand, (Stange au singulier qui veut dire poteau) pouvant contenir 20 cl.
Cette bière peut également se servir en Stößchen, c’est-à-dire des verres de 10 cl.
Dans le reste de l'Allemagne, et dans le sud en particulier,
la faible capacité de ces verres leur vaut le surnom moqueur de Reagenzgläser (éprouvettes).
Afin de séduire de nouveaux consommateurs, les tenants de Kneipen (bistrots) se convertissent aux verres de 30 ou 40 cl.
On dit aussi un verre kölsch.

Kölsch

Certains verres s’apparentent aux Collins et aux Highball.


Retour vers le haut de la page




Verres sans pied |
Nonic

Le verre nonic est une variante du verre conique ayant une protubérance au sommet
pour améliorer la préhension et empêcher que les verres ne se collent ou se fêlent
lorsqu’on les empile les uns dans les autres.
C’est un terme employé par certains fabricants et fournisseurs de verres.

Nonic

C’est la forme de verre la plus courante que l’on retrouve dans les pubs, surtout les pubs anglais.
L'origine du mot serait no nick, où « nick » en français veut dire entaille, fissure ou éclat, donc « sans éclat ».
Aucun terme équivalent en français n'existe.



Il existe aussi une forme de verre qui semble être un croisement entre un nonic et une tulipe sans pied.


Retour vers le haut de la page



Verres de formes diverses | Maß

Une Maß, selon la graphie allemande (prononcer masse),
est une chope de bière d'un litre de contenance qui est utilisée en Bavière et en Autriche.

Son nom allemand, Maß signifie mesure.
Au départ, elle désigne un volume de 1,069 litre, mesure utilisée en Bavière au début du XIXe siècle.

Depuis 1871 et l'introduction du système métrique, le volume est de 1 litre.

Maß

Par extension commander une Maß à un serveur en Bavière équivaut à commander un litre de bière blonde.

Le GALOPIN GAMBRINAL ne collectionne pas les récipients à anse.



Retour vers le haut de la page



Verres sans pied |
Tulipe

La tulipe sans pied rappelle un peu la forme de la fleur sans sa tige.
C’est un verre galbé très utilisé dans les pubs au même titre que le nonic.

Tulipe sans pied

En plus de concentrer les arômes, un verre tulipe permet d’obtenir un bon collet de mousse
tout en créant des sensations visuelles et olfactives intéressantes.
Les Anglais appellent ce verre Tulip.





Retour vers le haut de la page


Verres sur pied |
Tulipe


La tulipe avec pied, elle, s'apparente plus à la forme de la fleur.
En plus de concentrer les arômes, un verre tulipe permet d’obtenir un bon collet de mousse
tout en créant des sensations visuelles et olfactives intéressantes.
Son corps est bulbeux et son sommet, soit évasé ou légèrement refermé, permet ainsi d’obtenir et de conserver le collet.

Tulipe sur pied

Certaines sont élancées, d’autres plutôt trapues.
Les tiges peuvent être fines ou épaisses, courtes ou longues.
La tulipe est recommandée pour le service des ales écossaises et belges, les barley wines et autres bières aromatiques.

Les tulipes longilignes sont aussi appelées Tulipes Hurricane et sont souvent utilisées pour des cocktails.

 


Retour vers le haut de la page



Verres de formes diverses | Yard Glass

Un yard glass (de l'anglais glass signifiant verre, et yard, une unité de longueur)
est un très long verre à bière utilisé pour boire un yard d'ale.

Ce verre contient habituellement 1,4 litre.
D'une longueur d'un yard ou une verge, soit environ 0,9 mètre, il est constitué d'un bulbe à sa base
et d'un tube allant en s'évasant tel une flûte.
À cause de sa longueur et de son absence de base plane,
le verre est suspendu au mur quand il n'est pas utilisé.


Yard Glass

Ce verre date probablement de la fin du XVIIe siècle en Angleterre
où il était connu sous le nom de Long Glass (en français long verre),
Cambridge Yard ou Ell Glass (en français verre d'une aune).
Il est souvent attribué aux conducteurs de diligence
mais il était plus sûrement utilisé pour boire durant certaines fêtes.
Toujours à cause de sa longueur, il serait difficile d’arrêter de boire !




Retour vers le haut de la page





Dernière mise à jour : 2016-12-26











Valid HTML 4.01 Transitional