Brasserie Mont Saint-Guibert

Belgique



1 verre


C’est en 1858 que Pierre-Joseph Grade fonde sa brasserie à Mont-Saint-Guibert.
Son fils, Joseph Grade reprend les affaires et construit une malterie dotant son entreprise
d’un cycle complet de fabrication, depuis l’orge jusqu’à la bière.
En 1930, c’est le tournant décisif de la Brasserie Grade avec la mise au point d’une bière spéciale filtrée.
Pour montrer qu’elle conserve néanmoins le riche goût des bières anciennes, elle est baptisée Vieux-Temps.
La production est arrêtée pendant la guerre mais reprend dès 1946.
Puis, c'est Jo Grade et son équipe qui se consacrent à la problématique de production
en voulant disposer d’un appareillage moderne pour affronter un marché de plus en plus concurrentiel.
La Vieux-Temps obtient plusieurs prix dans des concours.
Face à l’accroissement rapide des ventes qui suit les distinctions à ces concours,
la production annuelle atteint la capacité maximum de la Brasserie de Mont-Saint-Guibert.
Jules Grade propose alors à la brasserie Du Bois de Lebbeke, qui appartient à ses beaux-frères,
de brasser une partie de la production de Vieux-Temps.
Cette collaboration durera de 1951 à 1968.
À Mont-Saint-Guibert, l’expansion continue.
En 1968, à la suite de ses investissements, la brasserie dispose d’un complexe tout à fait moderne.
En 1970, un accord commercial est conclu avec la brasserie Artois à Louvain dans le but de développer la vente de la bière Vieux-Temps.
En 1977, outre la Vieux-Temps, d’autres bières sont brassées à Mont-Saint-Guibert.
En effet, à la fermeture de la Brasserie Lootvoet d’Overijse par le groupe Artois,
la production des quatre variétés de bière Leffe sont transférées à Mont-Saint-Guibert: la Brune, la Triple, la Vieille Cuvée et la Radieuse.
Jo Grade et son équipe vont mettre au point la Leffe Blonde,
destinée dans un premier temps au marché français avec la collaboration d’Artois France.
En 1983, la Brasserie Grade devient la Brasserie Saint-Guibert.
En 1988, le groupe Interbrew est formé suite à la fusion de la Brasserie Artois de Louvain
et de la Brasserie Piedbœuf de Jupille-Liège.
La production de Vieux-Temps diminue au profit de la Leffe qui rencontre un très gros succès auprès des consommateurs.
L’arrivée chez Interbrew d’un spécialiste des restructurations,
qui a pour objectif de hisser le groupe parmi les premières entreprises brassicoles au monde,
a pour conséquence la fermeture de nombreux centres de production
dont celui de la brasserie familiale de Mont-Saint-Guibert en juin 1996.

                                                                                                                                                            (Wikipedia)


Vieux-Temps







Dernière mise à jour : 2012-06-06







Retour vers le haut de la page


AccueilGalerieMenu principal



Valid HTML 4.01 Transitional