Superbe voyage en 2010 qui nous a menés en Italie pour trois semaines, à Barcelone pour trois jours puis à Paris pour trois jours également.
Ce n'était pas un voyage de dégustation de bières, quoique la bière fut souvent présente, mais plutôt un voyage pour se changer les idées, pour relaxer.
Ci-dessous, la plupart des bières et le verre dans lequel elles furent servies dans les restos et bars où nous sommes allés.
Souvent, le choix était restreint et si le choix était intéressant, le temps manquait de toutes les goûter !



Ci-contre à Venise, à l'hôtel Malibran.
Ce fut la première du voyage, une Sans Souci, lager italienne malgré son nom (4€).
Je n'ai pas demandé le verre et je le regrette.



Ci-contre à Venise, à une terrasse de la Campo San Giacomo dell'Orio,
une Menabrea italienne (4€) servie dans un verre anonyme.



Ci-contre à Stresa sur le lac Maggiore, au Caffè Torino,
une Moretti italienne de 66cl servie dans un verre Beck's de 40cl (5€).
La seconde bière de 33cl (2,50€) fut servie dans un verre de 20cl.
J'ai demandé si je pouvais rapporter ce petit galopin Beck's
en souvenir et on m'a répondu :
« Je vous en apporte un propre ! »





Ci-contre à La Spezia dans la région des Cinque Terre,
au Ristorante Pepe Nero,
une Karlsbräu allemande de 40cl servie dans sa tulipe (4€).
J'ai demandé si je pouvais rapporter le verre
en souvenir et on m'a répondu la même chose :
« Je vous en apporte un propre ! »





Ci-contre à Manarola dans la région des Cinque Terre,
au Trattoria La Scogliera,
une Wieninger allemande de 40cl servie dans un verre de 40cl (6€).
J'ai demandé si je pouvais rapporter le verre et on m'a dit non.




Ci-contre à Pise, dans une bicoque
sur la Piazza del Duomo,
une Forst italienne malgré son nom de 40cl servie dans une chope de 40cl (6€).
Il n'y a pas de chope dans la collection alors je n'ai pas demandé à la rapporter.



Ci-contre à Pise, à la Brasserie La Loggia qui est en fait un resto
sur la Piazza Vittorio Emanuele II.
En entrant au resto je me suis d'abord dirigé aux toilettes.
En sortant, il y avait un frigo vitré contenant une bonne gamme de bières.
Cette bouteille de La Trappe Dubbel a attiré mon oeil.
Malgré son prix élevé de 10€, elle fut servie dans sa coupe traditionnelle.
J'ai demandé à l'avoir en souvenir mais on a refusé.
J'ai demandé à l'acheter mais on a refusé.
Maigre consolation, j'ai pu rapporter la bouteille de grès !



Ci-contre à Pise toujours, au même endroit,
une Augustiner allemande moins chère à 4€, fut servie dans son verre.



Ci-contre à San Gimignano, au Bar Firenze
sur la Via San Giovanni,
une Nastro Azzuro au prix de 3,80€ servie dans son verre.



Ci-contre à Florence, à la Pizzeria e Ristorante MaMMaMia
sur la Piazza del Mercato Nuovo,
une Moretti servie dans son verre (5€).



Ci-contre à Rome, au Ristorante Il Miraggio di Sabeddu
sur la Via Vicolo Sciarra,
une Peroni servie dans son verre (5€).
À la demande de l'emporter, le serveur a accepté.
Toutefois, il a plutôt remis un galopin de 20 cl propre.




Ci-contre à Pompéi, lors d'une excursion en autocar qui nous mena
de Rome à Naples et la région, au resto d'un hôtel,
une Splügen italienne servie dans son verre (5€).



Ci-contre à Sorrento, au Bar del Carmine
sur la Piazza Tasso,
une Peroni italienne servie dans son verre, un 0,4L (6€).



Ci-contre à Amalfi, au Bar Paninoteca Lo Spuntino,
une Bière du Boucanier belge servie dans un verre disponible (7€).
Enfin une bière !
Eh, oui, j'ai eu le verre !





Ci-contre dans l'avion Vueling qui nous emmenait de Rome
à Barcelone,
une Moritz espagnole servie dans un verre de plastique (3€).
Une bière de type déménagement.





En haut, à Barcelone, au Bar Nou American Soda sur Sant Pau,
deux Fosters australiennes servies dans des verres... différents (5,30€ ch.).
On peut nettement voir ces différences.




Ci-contre à Barcelone, au bar Sukaldari sur la Rambla de Catalunya,
deux San Miguel espagnoles servies dans des chopes (6 et 3€).



Ci-contre à Barcelone, au Restaurant Cerveceria Portonovo
sur J. Borbon, dans la marina,
une Estrella Damm espagnole servie dans son verre (7,90€).
Et le verre, il fait maintenant partie de la collection :





Ci-contre à Barcelone,
deux Estrella Damm espagnoles servies dans de gros verres.


Ci-contre à Paris, au Sabot Rouge de la Place du Tertre,
une Tripel Karmeliet belge servie dans un verre disponible (8€).
Une bière qui valait son coût !





En haut, à Paris, au Café du Cadran de la rue Daunou,
une Grimbergen belge servie dans le plus beau verre que j'ai vu pendant ce voyage, un calice de 50 cl (8€).
Je le voulais mais comme le patron n'en avait que 4, on me l'a refusé ! Mais j'en veux un !
Je suis même retourné le lendemain pour en boire une autre juste pour le plaisir de le tenir dans mes mains !
J'ai aussi profité de l'occasion pour goûter à une Pelfort Brune française (4,70€), ci-bas, servie dans un verre Grimbergen de 25 cl !







Haut de la page